dimanche 6 août 2017

Toutes ces choses qui nous échappent - Wendy Wunder

Hannah et Zoe sont des opposés qui s'attirent. Zoe est insaisissable, elle fait ce dont elle a envie et n'écoute personne d'autre qu'elle-même. Hannah, au contraire, est la fille sage avec peu d'ambition, résolue à rester dans le trou paumé du New Jersey où elle est née. Cela fait dix ans que les deux jeunes filles sont meilleures amies, et dix ans qu'Hannah vit par procuration à travers Zoe. Alors, dans l'un de ses moments de folie causés par sa maladie, Zoe décide de changer cela et entraîne Hannah dans un road-trip d'apprentissage de la vie et de ses désirs.

Comme mon livre préféré, Tous Nos Jours Parfaits, tourne autour de la bipolarité du personnage principal, lorsque j'ai entendu parler de ce livre, j'ai eu l'espoir d'un nouveau coup de coeur. Malheureusement, on en est bien loin, et je ressors de cette lecture assez déçue.
Tout d'abord, au niveau des personnages, c'est presque une catastrophe : ils ne sont absolument pas attachants, peut-être par manque d'identification, car eux et leurs péripéties paraissent trop souvent irréalistes, naïfs et tirés par les cheveux, comme si l'auteur avait parfois choisi les options de facilité (wouhou, on gagne le jackpot au casino, wouhou, tous les types que je croise m'aiment et me donnent de l'argent, ouais! C'en est à se demander comment il y a encore des SDF).
De plus, je ne suis pas une experte en aucune de ces deux matières, mais je n'ai pas du tout apprécié la représentation des adolescentes américaines ni celle de la bipolarité. Les personnages sont assez vulgaires et il ne me semble pas que les symptômes de bipolarité incluent des hallucinations aussi importantes que celles qu'a Zoe (cependant je peux me tromper et dans ce cas j'en suis désolée).
Pour ce qui est de la romance, mon avis est très court et précis : c'était nul et tout à fait inutile au récit. Mal construite, inintéressante, presque un conte Disney revisité. Il ne leur restait plus qu'à pousser la chansonnette et on avait l'attirail complet.
L'écriture, qui n'était pas mauvaise, ne parvient pas à rattraper ces côtés négatifs. Elle était correcte mais surtout très simple, ce qui permet de passer les pages à la vitesse de la lumière et de finir le livre en deux jours ; malgré tout, elle n'avait rien de transcendant et ne me donne pas particulièrement envie de lire d'autres livres de l'auteur.
Finalement, je n'ai pas non plus trop envie de m'étendre dans cette chronique, car je n'ai pas vraiment comme but d'enfoncer ce livre, qui est loin d'être un chef-d'oeuvre mais reste une lecture pas non plus catastrophique ; simplement, le manque d'émotion et d'attachement aux personnages ainsi qu'un scénario un peu facile sont bien trop présents pour me laisser autre chose qu'un ressenti mitigé à propos de Toutes ces choses qui nous échappent.

Ma note : 3/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire