mardi 28 février 2017

Tag : La Musique

Bonjour!
On se retrouve en ce 28 février pour le tag livresque qui clôt le mois, et qui est cette fois-ci sur la musique. C'est encore un tag signé Madame Pocket Jeunesse, parce qu'on ne change pas une équipe qui gagne ;)

1) Lisez-vous en musique?

La plupart du temps, oui, sauf quand je lis un livre un peu "compliqué" (un classique, ou un livre écrit en langage très soutenu, ce genre de choses) ou en anglais.

2) Si oui, quelle est votre lecture du moment et quelle(s) chanson(s) vous accompagne(nt)?

En ce moment justement je lis Tales from the Shadowhunters Academy, de Cassandra Clare, qui est donc en anglais, alors je n'écoute pas de musique avec, par contre ma dernière lecture, Celle dont j'ai toujours rêvé, je l'ai passé en compagnie d'Imagine Dragons, avec Dream, et de Syml, avec Where's My Love.

3) Citez un roman qui parle de musique.

Le plus évident, c'est bien sûr Si je reste de Gayle Forman :)

4) Citez un héros/une héroïne de roman qui chante.

Dans Will & Will, de John Green et David Levithan, le personnage de Tiny Cooper chante dans la comédie musicale du lycée.

5) Avez-vous des souvenirs livresques associés à de la musique (une chanson qui vous fait penser à 
un livre...)?

A chaque fois que j'entends Catch & Release de Matt Simons, je pense à Tous Nos Jours Parfaits de Jennifer Niven (mon livre préféré). Sinon, Live Like Legends de Ruelle m'évoque tout le temps Young Elites de Marie Lu.

6) Citez un livre dont le titre évoque la musique.

Dans ma wishlist, il y a un livre qui s'appelle Le Chant d'Achille (très connu en anglais je crois).

7) Citez un livre dont la couverture est explicitement musicale.

Sur la couverture de Don't Look Back de Jennifer L. Armentrout, il y a une boîte à musique. C'est la couverture la plus "musicale" de ma bibliothèque, en fait...x)

8) Citez un personnage de livre qui joue d'un instrument de musique.

Probablement la question la plus facile de ce tag! Donc je me fais plaisir : il y a Simon Lewis dans The Mortal Instruments de Cassandra Clare, qui joue de la guitare dans son groupe de musique si je ne m'abuse, ainsi que Jace qui joue du piano ; Magiano joue de la lyre dans Young Elites ; puis de retour dans The Mortal Instruments : Les Origines, toujours de Cassandra Clare, James Carstairs joue du violon.

9) Citez un roman pour lequel l'auteur propose une playlist.

Je ne l'ai pas lu (et je ne compte pas le lire), mais le seul roman que je connaisse qui correspond à cette question est Another Story of Bad Boys de Mathilde Aloha.

Bon, j'avoue que ce tag est presque fait à l'arrache, et il contient des livres qui ne sont pas dans ma bibliothèque, mais en même temps, plus ça va et plus j'ai l'impression que les tags PKJ sont de plus en plus compliqués! xD
Quelles sont vos réponses? N'hésitez pas à les partager en commentaire ou à reprendre ce tag! ;)

Book Haul : Février 2017

Bonjour!
Nous sommes le dernier jour de février 2017 et c'est donc l'heure du Book Haul! Vous allez voir, on pourrait croire que j'ai fait des folies, mais j'ai en réalité fait une commande de livres d'occasion sur Momox (que je vous ai présenté sur le blog, dans cet article) qui comportait 7 livres pour seulement 26€, et les achats neufs ont en fait été faits avec des chèques cultures que j'ai gagné dans un concours. Donc clairement, c'est bien plus ma PAL qui souffre que mon porte-monnaie! (vous pouvez cliquer sur les titres des livres pour être redirigé sur leur page amazon)

Achats : Occasions
Au-delà des étoiles, tome 1 de Beth Revis
Endgame, tome 1 : L'Appel de James Frey
Time Riders, tome 1 d'Alex Scarrow
New Victoria, tome 1 de Lia Habel
Starters, tome 1 de Lissa Price

Achats : Neufs
Celle dont j'ai toujours rêvé de Meredith Russo
Eleanor & Park de Rainbow Rowell
Caraval, tome 1 de Stephanie Garber
The Curse, tome 1 de Marie Rutkoski
Autopsie, tome 1 : Whitechapel de Kerri Maniscalco
Au bout du tunnel de Carlos Garcia Miranda

Achats : Ebooks

Voilà! Au total, cela fait 14 livres achetés ce mois-ci, mais seulement 12 rejoignent ma PAL puisque Celle dont j'ai toujours rêvé et Lady Midnight sont déjà lus :)
Avez-vous lu un de ces livres? Ou certains sont-ils dans votre wishlist? N'hésitez pas à dire ce que vous en pensez en commentaire! ;)

samedi 25 février 2017

Celle dont j'ai toujours rêvé - Meredith Russo

Amanda Hardy décide de prendre un nouveau départ dans la peau de celle dont elle a toujours rêvé. Mais se faire des amis, avoir un petit copain : ce sont des choses qu'elle n'avait pas prévu. Et si elle devait apprendre à s'ouvrir aux autres pour être heureuse, aurait-elle le courage de révéler son plus grand secret à son nouvel entourage? Car avant de s'appeler Amanda, elle s'appelait Andrew.

Celle dont j'ai toujours rêvé, ça a été pour moi ce genre de livre qui au départ ne vous attire pas plus que ça, malgré un sujet intéressant, et puis petit à petit, à force d'en entendre que du bien, vous craquez, vous l'achetez et il devient vite l'une de vos priorités de lecture. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de blogueurs n'ont eu que ces mots à la bouche ces derniers temps : lisez-le et faites le lire par tout le monde! Et bien je m'ajoute maintenant à cette liste.
Ce livre n'est pas un coup de coeur comme j'ai pu l'espérer, mais ça n'enlève rien à la qualité de l'écriture, fluide et rapide à lire, ou à celle de l'histoire, très importante et très profonde. La transsexualité est un sujet que je n'avais jamais encore vu abordé dans le Young Adult, et maintenant que j'y pense, ça n'est pas trop tôt qu'on en ait enfin le témoignage.
Je ferais cependant deux reproches à ce livre, bien que minimes : j'ai eu parfois l'impression qu'il n'y avait pas du tout de sentiments et aussi, la fin m'a un peu déçue, mais ça n'est que mon point de vue. 
J'ai trouvé le sujet extrêmement bien traité, avec finesse, certes peut-être un peu trop romancé comme l'auteure le dit elle-même, mais qui permet de comprendre ce qu'il se passe aujourd'hui dans le monde. 
La romance prend aussi beaucoup de place, mais même pour moi qui n'apprécie pas trop cela, encore moins quand c'est trop niais, j'ai bien aimé, et le couple que forment Amanda et Grant est adorable.
Je ne vais pas trop m'étendre parce qu'au final, c'est simplement un très bon livre, avec un message très important, qui devrait être lu par tout le monde, car il est à la portée de tous, très facile à lire.

Ma note : 4/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

mercredi 15 février 2017

Tag : Saint-Valentin

Bonjour!
A l'heure pour le tag mensuel mais un peu en retard pour cet événement précis, voici le tag spécial Saint-Valentin, trouvé chez Pocket Jeunesse ;)

Pouvez-vous citer...?

1) votre romance préférée.

Je ne sais pas s'il y a un jour où elle ne le sera plus, mais celle de Tous Nos Jours Parfaits de Jennifer Niven (éd. Gallimard Jeunesse) est ma préférée.

2) la dernière romance lue.

C'était Everything Everything de Nicola Yoon (éd. Bayard Jeunesse), qui a été un véritable coup de coeur!

3) un livre sans histoire d'amour.

C'est vrai que même si on n'aime pas plus que ça la romance, c'est compliqué de trouver un livre où elle est absente...Mais j'ai réussi! Il n'y a aucune trace de romance dans TK, l'important c'est d'y croire de Philippe Laborde (éd. Gallimard, col. Scripto).

4) un livre avec une histoire d'amour mais qui n'est pas le propos principal.

Dans King's Game de Nobuaki Kanazawa (éd. Lumen), même s'il y a une romance, le propos principal est clairement de résoudre une certaine affaire avant que tout le monde ne meurt...Ca me paraît logique.

5) un couple livresque qui vous fait rêver.

Clairement et sans hésitation, je vénérerais toujours l'amour que se portent Jem et Tessa dans The Mortal Instruments, Les Origines de Cassandra Clare (éd. Pocket Jeunesse). C'est la première et dernière fois que je parle de TMI dans ce tag, je suis très fière de moi :)

6) un livre avec une couverture romantique.

Récemment arrivé dans ma bibliothèque mais pas encore lu, il y a Au-delà des étoiles, tome 1 de Beth Revis (éd. Pocket Jeunesse), qui a beau ne pas être de la romance pure, mais a quand même une très jolie couverture avec un couple.

7) une série romantique.

Il est possible que j'ai triché un peu pour cette réponse, mais les séries romantiques, ce n'est pas vraiment ma tasse de café, donc je vais dire Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers de Benjamin Alire Saenz (éd. Pocket Jeunesse), car j'ai eu le plaisir de découvrir il y a peu qu'il allait y avoir une suite! :D

8) une histoire d'amour portée à l'écran.

Justement, en parlant de cela, j'aurais pu ici citer Everything Everything ou Ari & Dante puisqu'ils vont tous deux être adaptés au cinéma! Vous pouvez même déjà retrouver la bande annonce d'Everything Everything sur Internet ; il sort en mai.
Mais comme j'en ai déjà parlé, mon choix pour cette question se porte donc, sans surprise, sur Nos étoiles contraires de John Green (éd. Nathan, col. Lire en Live).

9) le héros/l'héroïne romantique par excellence.

C'est un peu compliqué de savoir ce qu'il se cache sous cette question car j'ai l'impression que le héros romantique par excellence est assez relatif, mais pour moi ce serait Quentin dans La Face Cachée de Margo de John Green (éd. Gallimard, col. Scripto), qui tombe amoureux de son amie d'enfance et est trop aveuglé par son amour pour voir ses défauts.

10) une romance à conseiller aux gens qui ne lisent pas de romance.

Pour conclure ce tag, je ne pouvais pas omettre Sous la même étoile de Kelley York (éd. Pocket Jeunesse), une sublime histoire d'amour très loin de la niaiserie habituelle, et qui saurait probablement convaincre pas mal de monde.

Voilà, j'espère donc que vous avez passé une très bonne Saint-Valentin, avec votre amoureux/se, ou simplement sous votre couverture avec un bon livre ;) Quelles sont vos réponses? N'hésitez pas à les partager en commentaire ou à reprendre ce tag! ;)

mardi 14 février 2017

The Dark Artifices, tome 1 : Lady Midnight - Cassandra Clare

Cinq ans après la guerre durant laquelle les parents d'Emma Carstairs sont mystérieusement morts, la jeune fille retrouve la piste de leur meurtrier. Seulement bien vite, le peuple féérique se mêle de l'affaire et les choses se compliquent pour la Chasseuse d'Ombre, alors qu'elle, son parabatai Julian Blackthorn et la famille de ce dernier passent un pacte avec l'ennemi : s'ils parviennent, seuls, à retrouver le meurtrier et à le leur remettre, les fées leur rendront ce qu'ils désirent le plus : leur frère, Mark Blackthorn. Entre l'investigation compliquée qu'ils doivent cacher à leur propre gouvernement et la réadaptation de Mark dans leur monde, Emma et Julian doivent aussi mettre au clair leur relation, au risque d'apprendre des choses qu'ils ne devraient pas sur les parabatai.

[Livre lu en VO anglaise]

J'étais censée attendre sa sortie en français le 4 mai, chez Pocket Jeunesse, mais ç'a été plus fort que moi : après quelques aperçus des nouveaux personnages que l'on suit, cinq ans après les évènements de La Cité du Feu Sacré, j'ai craqué et j'ai lu en deux jours la version ebook.
Ce n'est même plus à démontrer, les points forts dans chacun des livres de Cassandra Clare, ce sont ses personnages : leur diversité (dans tous les sens du terme : Cassie Clare met visiblement un point d'honneur à intégrer un membre de la communauté LGBT dans chacune de ses histoires et c'est tout à fait génial) est telle qu'il y en a pour tous les goûts, et on finit forcément par avoir un favori. Alors que dans The Mortal Instruments, mon préféré était Alec, et Dans The Infernal Devices, il s'agissait de Jem, ici, celui qui m'a le plus touché fut Mark. En fait, tous les personnages ont quelque chose de particulier qui les distingue des autres, et ont donc chacun leur charme : il n'y en a pas un seul qui m'a déplu particulièrement.
J'avais peur qu'en se lançant dans une troisième saga autour des Chasseurs d'Ombres, Cassandra Clare finissent par tourner en rond, mais encore une fois, l'auteur parvient à me surprendre : c'était ultra-additif, notamment grâce à son écriture fluide, mais aussi grâce au scénario et au suspense très prenant, et surtout aux nouveaux aspects qui sont explorés dans cette nouvelle trilogie. Cette fois-ci, on aborde plus profondément les parabatai et le pouvoir de leur relation, ainsi que l'idée de la famille, très importante ici, et surtout, ce qui m'a le plus plu, c'est que l'on apprend enfin et petit à petit à connaître le peuple féérique. Ce sont vraiment des créatures intéressantes qui sont restés très mystérieuses et peu importante durant les deux sagas précédentes et j'ai donc été très contente de pouvoir mieux les connaître.
Au niveau de la romance, c'est sans surprise pour le couple principal, mais j'ai hâte de voir comment les relations secondaires vont évoluer, ainsi que les personnages, bien évidemment.
Je pense qu'il est possible de lire cette trilogie sans avoir lu les autres, mais c'est quand même mieux de la lire après, d'autant plus qu'on a le plaisir de retrouver dans quelques passages nos chouchous des autres sagas.
J'ai été plus que contente de pouvoir continuer l'aventure des Chasseurs d'Ombres dans ce premier tome d'une nouvelle trilogie prometteuse qui explore un nouvel aspect du Monde Obscur, aux côtés de personnages tout aussi prometteurs que leurs prédécesseurs. Si vous avez aimé The Mortal Instruments, n'hésitez pas à embarquer dans cette nouvelle aventure captivante lors de sa sortie VF!

Ma note : 5/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

samedi 11 février 2017

Découverte : Mon Expérience d'achats d'occasion chez Momox

Bonjour!
Lundi dernier (le 06/02/2017), un peu sur un coup de tête, j'ai passé une commande de 7 livres chez Momox, un site d'achats culturels d'occasion que vous connaissez probablement, après avoir vu pas mal d'articles intéressants à très bas prix. D'autant plus que la livraison est gratuite lorsqu'on en a pour plus de 15€ d'achats! 
La livraison, parlons-en. J'ai entendu beaucoup de choses sur Momox, de bons avis mais surtout du beaucoup moins bon. J'ai crains un instant, comme certains, de me retrouver avec seulement deux des livres au lieu de 7 et le service client qui ne répond pas, mais heureusement, une telle expérience ne m'est pas arrivée à moi.
En fait, ma commande est arrivé en deux fois et en 3 paquets, non pas des colis mais de simples paquets, et un seul était enveloppé de papier-bulle. Envoyée le 8 février, on m'annonce que ma commande devrait arriver entre 4 et 8 jours, avec un maximum de 20 jours (pas très rassurant), et surprise, une partie est arrivée le 10 et l'autre le lendemain, au complet.
J'ai donc avec soulagement découvert que j'avais bien tout mes livres, et surtout, qu'aucun n'était dans un état catastrophique. Je les ai tous pris en "très bon état", comme indiqué sur le site, et bien que certain soient limite-limite, ils sont tout à fait corrects et je suis donc tout à fait satisfaite.


Le plus important et attractif dans cet achat reste le prix : pour ces 7 livres en très bon état, je n'ai payé que 26€, soit l'équivalent d'à peu près un livre grand format et un livre de poche. Clairement, pour ce que j'ai reçu, ça vaut plus le coup que n'importe quel autre site!
Bien sûr, je ne peux témoigner que de mon expérience, mais je vous conseillerez quand même de faire un peu attention et de ne pas dépenser excessivement pour une seule commande, étant donné qu'il arrive apparemment régulièrement que des colis soient perdus sans possibilité de faire appel au service client.

Pour conclure, cette première commande sur Momox a été pour moi une plus que bonne expérience et je suis vraiment très contente (ma PAL beaucoup moins, vous imaginez bien). Je vous recommande ce site, mais avec quand même une certaine réserve.

L'avez-vous déjà testé? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

vendredi 10 février 2017

The Bane Chronicles - Cassandra Clare, Sarah Rees Brennan & Maureen Johnson

De sa première rencontre avec Raphael à son premier rendez-vous avez Alec, en passant par ses aventures au Pérou et son histoire d'amour avec Camille, les chroniques de Magnus Bane vous apprendront à mieux connaître les 400 ans de vie de l'excentrique Grand Sorcier de Brooklyn.

[Livre lu en VO anglaise]

Magnus Bane est certainement l'un des personnages phares des Chroniques des Chasseurs d'Ombres, autant dans The Mortal Instruments que dans Les Origines, et c'est pourquoi Cassandra Clare et deux de ses amies auteures nous offrent ce recueil de nouvelles sur notre sorcier préféré. 
Pour le coup, vous aurez beaucoup de mal à lire ce livre si vous ne connaissez pas déjà assez bien le monde des Chasseurs d'Ombres ; cependant, le niveau d'anglais requis (puisqu'il n'est dispo au format papier qu'en VO, sinon c'est au numérique chez 12-21) n'est pas très élevé donc il est assez accessible, même s'il m'a personnellement fallu un peu de temps pour rentrer dans les histoires, surtout qu'il faut dire que la première n'est pas la plus intéressante.
Magnus est mon second personnage préféré dans l'univers de Cassandra Clare, juste après Alec, donc bien sûr, j'étais très contente de retrouver le premier, et même le second vers la fin. Ce qui est intéressant, c'est qu'on apprend à le connaître réellement au travers de ses péripéties, ce qui n'était pas forcément très facile dans les deux sagas, puisqu'il n'était pas un personnage central. On retrouve un sorcier drôle, fashion et toujours aussi bon-vivant, mais on découvre aussi une autre facette de sa personnalité, un peu plus triste, et j'ai trouvé que c'était très important de montrer que tout le monde a des hauts et des bas, et qu'ici, c'était très bien abordé.
Autrement, l'écriture est toujours aussi simple à lire, efficace et transportante, fluide, et même si c'est un roman à six mains, je me demande bien comment les auteurs se sont organisés parce que le changement ne se remarque pas durant la lecture. 
Niveau suspense et scénario, il faut avouer que les petites intrigues ne sont pas des plus approfondies, mais elles restent toutes très agréables à lire. Certaines nouvelles étaient plus intéressantes que d'autres, surtout les dernières (en même temps, Malec *-*), mais je pense que c'est bien de garder le meilleur pour la fin. 
De plus, on peut aussi découvrir les personnages d'une prochaine saga (sur les enfants des personnages de The Infernal Devices/Les Origines) qui sortira en 2018 en Amérique, et je peux vous dire qu'avec l'aperçu que l'on a dans ce livre, je me ruerais dessus, parce que les personnages ont déjà l'air superbe et l'intrigue est, ben...très intrigante.
Une trilogie sur le personnage de Magnus Bane est aussi en cours d'écriture par Clare et Wesley Chu.
En conclusion, un recueil de nouvelles très bien écrites pour les fans de Magnus Bane, qui seront ravis d'en apprendre bien plus sur ce personnage assez particulier. Hâte de voir comment ils vont développer sa personnalité dans la série TV, et en espérant qu'ils respectent un minimum ce qui a été créé ici par Cassie Clare.

Ma note : 4/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

mardi 7 février 2017

Everything, Everything - Nicola Yoon

Madeline vit littéralement dans sa bulle. C'est bien pour cela que sa maladie s'appelle "maladie de l'enfant-bulle". De toute sa vie, elle n'a connue que sa mère, son infirmière Carla, sa maison, sa chambre blanche et les milliers d'univers de fiction que lui proposent ses livres. Jusqu'à l'arrivée des nouveaux voisins, et surtout de leur fils, Oliver. Mais comment peut-on tomber amoureuse de quelqu'un qui ne vit pas dans le même monde que soi?

C'est avec le coeur serré par l'émotion que j'écris cette chronique. Comme d'habitude, je la fais à chaud, juste après ma lecture, et je peux vous dire que c'était quelque chose. Il y avait dans ce livre, et vous saurez de quoi parle si vous les avez lus, un peu de John Green et un peu de Lara Avery à la fois. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'Everything, Everything a surpassé dans mon coeur Qui es-tu Alaska et The Memory Book, mais c'était magnifique tout de même, et un gros coup de coeur.
Les émotions dominent clairement dans ce roman contemporain de romance. En fait, je n'en lis pas souvent, mais je devrais vraiment m'y mettre plus parce que ces livres sont toujours de superbes aventures pour moi. Ici, on a un couple adorable composé de deux personnes plus mignonnes l'une que l'autre. Certes, aucun suspense dans la relation, mais en revanche, sans vouloir spoiler quoi que ce soit, je peux vous dire qu'il y a un "retournement de situation" à un certain point, et peut-être que certain s'en doutaient, d'autres non, moi, bien que j'ai fait parti de la première catégorie, comme Maddy, j'ai eu du mal à me l'avouer.
Everything, Everything est ce genre de roman que vous avez envie de relire une seconde fois comme si c'était la première, relire des passages et ressentir les mêmes émotions encore une fois. Ce livre m'a donné à la fois envie de sourire et de pleurer, d'être heureuse et triste, d'avoir de l'espoir et parfois un peu moins...Nicola Yoon, avec une plume magique et facile à lire, nous permet de rentrer dans la bulle de Maddy et d'oublier notre propre univers l'espace d'une lecture.
L'histoire aborde certains sujets "sensibles", la maladie bien sûr, mais aussi la violence domestique et quelques autres petits trucs qui seraient des spoilers (bien que Maddy paraisse assez fan de spoilers, ce n'est pas mon cas). Elle est donc aussi très intéressante à lire à ce niveau-là, sans devenir lourde.
Sinon, j'ai été assez étonnée de n'avoir jusque là jamais trouvé de roman sur une telle maladie...Par contre ce qui est sûr c'est que je saurais trouver mon chemin vers une librairie pour acheter le prochain bouquin de Nicola Yoon et vers le cinéma pour voir l'adaptation de cette petite merveille, qui devrait sortir le 19 mai prochain aux USA.
Alors peu importe que vous soyez fan de contemporain ou de romance ou non, lisez ce livre, simplement, et laissez vous embarquer dans la bulle de Madeline ;)

Ma note : 5/5, coup de cœur

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

The Shadowhunter's Codex - Cassandra Clare & Joshua Lewis

Depuis le XIIIe siècle, le Codex est le seul et unique manuel du Chasseur d'Ombres. L'Histoire secrète du Monde Obscur, de ses héros et de ses lieux mythiques y est consignée. Mais le jeune Chasseur d'ombres y apprendra aussi à quoi ressemblera sa vie future, quelles créatures il y côtoiera et à quelles lois il devra se soumettre.

C'est l'exception qui confirme la règle : c'est mon premier avis sur un livre de Cassandra Clare qui est mitigé. Lu en anglais, le Codex des Chasseurs d'Ombres s'est révélé une lecture assez laborieuse, avec un langage presque soutenu donc assez compliqué quand l'anglais n'est pas votre langue maternelle. Surtout que le Codex est en fait une véritable petite encyclopédie du monde des Ténèbres : on vous y parle des armes, des démons, des Créatures Obscures, des compétences, des lieux de façon très détaillée, et il faut l'admettre, ce n'est pas toujours très intéressant. 
J'ai eu du mal à le finir car je devais faire des pauses fréquemment, c'était comme lire un dictionnaire en chinois et ça me donnait un peu mal à la tête par moment. Mais ce que je ne peux pas nier, c'est que le Codex a bien rempli sa fonction : j'ai quand même appris pas mal de choses plus ou moins intéressantes sur le monde des Chasseurs d'Ombres, j'ai eu des réponses (ou pas) à certaines questions qu'on peut se poser. Le Codex est très complet, c'est un point qu'on ne peut pas lui enlever.
De plus, pour alléger un petit peu les longs textes, on a le droit à quelques remarques sarcastiques de la part de Clary, Jace et Simon, qui nous rappellent les bons et les moins bons moments de la saga au fur et à mesure de ce dont on nous parle (en fait ils se moquent surtout de l'Enclave, mais chut). 
Il y a aussi les superbes esquisses de Cassandra Jean qui représentent les dessins de Clary, ainsi que les illustrations des différentes parties du Codex, qui sont très bien faites
Pour faire court, dans ce livre, on ne retrouve aucune histoire à proprement parler, aucun suspense pour tenir le lecteur en haleine, donc parfois, la lecture peut se révéler assez longue, avec des détails moins intéressants que d'autres, mais le Codex reste un très bon objet à avoir pour les fans de The Mortal Instruments.
Attention, je ne conseille pas de le lire en VO si vous n'avez pas de bonnes bases! Autrement, vous risquez d'avoir du mal et cela gâche un peu la lecture.

Ma note : 3/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

dimanche 5 février 2017

Alice au Pays des Merveilles, version illustrée - Lewis Carroll & Benjamin Lacombe

"- Ils sont fous tous les deux.
- Mais je n'ai nulle envie d'aller chez des fous, fit remarquer Alice.
- Oh! vous ne sauriez faire autrement, dit le Chat : Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle.
- Comment savez-vous que je suis folle? demanda Alice.
- Il faut croire, répondit le Chat, que vous l'êtes ; sinon vous ne seriez pas venue ici."

Assez fan de l'univers créé par Tim Burton dans son adaptation, je me suis dit qu'un jour ou l'autre, il fallait que je lise l'origine d'une telle folie, et puis, après en avoir entendu beaucoup de bien, en voyant cette version illustrée dans les rayons, je me suis dit "pourquoi pas?". Je ne le regrette pas du tout, et il était même grand temps que je lise ce classique! Il n'y a pas grand chose à dire dessus, à part qu'il mérite d'être lu par tout le monde, peu importe votre âge, car comme dirait Virginia Woolf, "Les deux Alice ne sont pas des livres pour enfants mais plutôt les seuls livres pour lesquels nous devenons enfants".
En fait, le récit m'a beaucoup fait penser au théâtre absurde d'Eugène Ionesco. Aucun sens, mais en même temps tellement...Et puis il n'y a pas réellement d'action, mais un enchaînement de péripéties toutes plus étranges les unes que les autres, et c'est tout aussi bien pour tenir le lecteur en haleine, en ajoutant à cela la plume "fluide", belle et poétique, de Carroll, et le personnage assez adorable bien que très naïf et étrange qu'est Alice. Avec cet assortiment, attendez-vous à être expédié au Pays des Merveilles en quatrième vitesse!
Puis pour se concentrer sur les dessins, les oeuvres de Benjamin Lacombe donnent un vrai charme à l'histoire, on ne peut pas le nier. J'aurais aimé qu'il y en ait un peu plus, mais c'était agréable comme ça.
Pour finir, il faut absolument saluer le travail de traduction d'Henri Parisot, qui est expliqué à la fin, parce que vraiment, traduire des jeux de mots, c'est un véritable challenge qu'il a su relever haut la main. J'étais d'ailleurs assez contente de pouvoir parcourir l'Annexe qui nous permet d'en apprendre plus sur Lewis Carroll (un personnage aussi particulier que ceux qu'il a inventé, c'est sûr) et sur son oeuvre.
En conclusion, un classique à lire, qui n'est pas réservé aux enfants, une sorte de voyage spirituel absurde et amusant, accompagné de superbes illustrations.

Ma note : 4/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

vendredi 3 février 2017

Kaleb, tome 2 : Abigail - Myra Eljundir

Kaleb et Abigail font parti des enfants du volcan, ces personnes aux pouvoirs psychiques qui dépassent l'entendement, et sont parmi eux les plus puissants. Alors que le baigne dans le Mal, la seconde s'accroche à tout ce qui lui reste pour rester du bon côté. Mais qu'adviendra-t-il d'eux et des l'humanité toute entière lorsqu'ils cèderont et que leurs pouvoirs s'uniront?

Une histoire toujours aussi sombre, des personnages toujours aussi profonds...mais en même temps, dans ce deuxième tome s'ajoutent à ces points positifs des points négatifs non-négligeables : des retournements de situation qui en fait nous retourne un peu trop le cerveau, pas mal d'incompréhension, un protagoniste féminin détestable à souhait, une romance qui s'emballe un peu trop vite...
Dans ce tome de transition de la trilogie, on retrouve Kaleb et l'atmosphère sombre qui l'accompagne, mais malheureusement, le garçon ne s'est pas révélé, pour moi, aussi attirant que dans le premier tome. Quant à sa partenaire, Abigail était vraiment horripilante (oui oui, c'est bien le mot). Ennuyeuse, pas sympathique, presque sans émotions, un peu idiote et naïve sur les bords, une personnalité sans reliefs...rien de bien positif à tirer d'elle dès le début.
Cependant, le talent de l'auteur et sa plume, comme dans le premier tome, garde le lecteur en haleine et l'embarque dans l'aventure. Ce livre fait bien 313 pages, mais avec la grosseur de la police et une écriture fluide et prenante, ça se lit facilement en quelques heures, sans accrocs.
Découvrir du pays, notamment l'Irlande et l'Islande, était aussi assez sympathique, d'autant plus que les paysages étaient plutôt exotiques et bien décrits. On découvre aussi tout le gratin des enfants du volcan, et ça j'étais contente de pouvoir enfin découvrir tous les pouvoirs...
Comme je l'ai dit, il  a pas mal de rebondissements et de retournements de situation, mais j'irais presque jusqu'à dire qu'il y en avait un peu trop et j'ai failli me faire des noeuds au cerveau, vraiment...Il y a des alliés qui deviennent des ennemis puis se retournent contre des ennemis qui étaient devenus leurs amis mais en fait non...c'était à peu près aussi compliqué.
Niveau romance (rappelons que j'aime cela autant que le vinaigre, il en faut dans toutes les salades mais pas trop non plus), c'était un peu too much, un peu trop vite. D'entrée, les deux personnages principaux se rencontrent et ils se sautent presque dessus, prétextant une force surnaturelle qui les lie ou je ne sais trop quoi...Ca n'était vraiment pas construit, donc forcément, c'était déplaisant dès que ça revenait sur le tapis - c'est à dire en permanence.
Alors certes, Kaleb tome 2 est un roman addictif grâce au talent de son auteur et son scénario entraînant, mais son protagoniste féminin, le trop plein de rebondissements et la romance pas construite en ont fait une simple "bonne lecture, sans plus". C'est un peu dommage pour la suite d'un coup de coeur, mais comme il est fréquent dans une trilogie que le second tome soit le moins bon, je lirais probablement bientôt la suite, dans l'espoir de retrouver un Kaleb en force et dans toute sa splendeur.

Ma note : 3/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

mercredi 1 février 2017

The Infernal Devices : Les Mangas - Cassandra Clare & Hye-Kyung Baek

XIXe siècle, l’ère de la révolution industrielle. Après avoir reçu une lettre de son frère, Tessa quitte New York et débarque à Londres. À peine accueillie par une vieille dame et son cocher, Tessa tombe dans un piège et se retrouve enfermée dans la chambre d’une maison obscure…Durant plusieurs semaines, on va la forcer à développer des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Libérée finalement par Will, un Chasseur d’Ombres, Tess va découvrir un monde qui lui était totalement inconnu…

En tant que grande fan de The Mortal Instruments (un peu comme certains sont obsédés avec Harry Potter, moi je le suis avec cette saga et tous ses spin-off), je me devais de posséder ces adaptations en romans graphiques de The Infernal Devices, trilogie préquelle que j'ai tout simplement adoré.
J'ai décidé de proposer une chronique globale des trois tomes car ils sont en anglais et qu'il s'agit de mangas, ce que je n'ai pas l'habitude de chroniquer, ni même de lire, et enfin car c'est une histoire que je connaissais déjà (même si je ne l'ai jamais chroniqué sur le blog) 
Alors bien sûr, comme l'histoire se déroule au XIXe siècle, on retrouve un langage assez "soutenu", donc c'est assez difficile de s'y retrouver avec seulement quelques bases, mais l'histoire est très fluide, et comme ce sont principalement des images, c'est très très rapide à lire.
Bien entendu, comme c'est une "véritable" adaptation, l'histoire n'a pas été réécrite mais simplement écourtée : quelques petits éléments sont passés sous silence, on en voit seulement très rapidement, e sincèrement, je pense que ça peut être compliqué à comprendre pour ceux qui n'ont pas encore lu les livres. Quant à ceux qui ont l'ont déjà fait, cela enlève tout le suspense puisque l'on sait ce qu'il va se passer. 
Ce qui est sûr, c'est que tout de même, avec une histoire aussi entraînante et des personnages aussi envoûtants, qui étaient ici plutôt bien représentés, je ne pouvais pas donner une note en dessous de la moyenne à ces mangas.
Mais au niveau graphique, je n'ai personnellement pas été une grande fan des dessins, surtout lorsque les grandeurs étaient un peu mal respectées...Les types de deux mètres de haut avec des bras qui touchent le sol, ça va bien deux minutes.
Autrement, j'ai été très contente de pouvoir retrouver mes personnages chéris (Jeeeem *-*) dans un récit léger.
En conclusion, ce fut un bon moment de lecture, sans plus, que je ne recommande qu'aux fans de The Mortal Instruments et à ceux qui peuvent assez facilement lire l'anglais.

Ma note : 3/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)